Basilian Salvatorian Order - Ordre Basilien Salvatorien

Couvents



Evolution Durant trois siècles, l’ordre n’a pas cessé de s’employer fins mêmes pour lesquelles il avait été fondé. Le couvent de Saint-Sauveur s’est peu à peu étendu et développé, devenant un vrai complexe; le couvent d’origine abrite la curie généralice, une riche bibliothèque et une grande église bâtie en 1711. En 1828 est fondé un séminaire attenant au couvent. Beaucoup d’autres couvents reçus ou construits grâce au zèle des pères furent malheureusement très endommagés durant les révolutions et la guerre du Liban (1975-1990), puis restaurés: Couvent Notre-Dame de la Dormition, près de la Maison-Mère (Liban). Couvent Saint-Georges, Kfarhouni (Jezzine), Liban. Couvent Saint-Michel, Ammiq Mnaçef (Chouf), Liban. Couvent Saint-Élie, Richmaya (Aley), Liban. Couvent Sainte-Thècle, Aïn Jawzé – Saghbine (Békaa-Ouest), Liban. Couvent Saints-Serge-et-Bacchus, Maaloula (Syrie), restauré et agrandi, connu surtout pour son église datant du IVe siècle. Malgré tous les malheurs subis en 1777, 1791, 1841, 1845 et 1860, l’ordre a maintenu toute son activité. Le plus grave fut toutefois l’épisode de 1985, qui eut pour conséquence occupation, pillage et dégâts causés à la Maison-Mère et à d’autres couvents: perte de trésors liturgiques, de bibliothèques, d’icônes, sans compter le martyre subi par nombre de pères de l’ordre. Depuis sa fondation l’ordre Basilien du Très Saint Sauveur a donné à notre Église 58 évêques et 8 patriarches (Cyrille VI Tanas, Athanase V Jawhar, Cyrille VII Siage, Agapios III Matar, Athanase VI Matar, Macaire IV Tawil, Clément I Bahouth, Gregorios II Youssef-Sayyour et Gregorios III, le patriarche actuel).